Mise à jour le 24 févr. 2020

Groupes de travail

Pour améliorer nos pratiques pédagogiques face à des mutations constantes, nous avons souhaité prendre un peu de recul au regard d’un quotidien souvent chargé, tout en continuant à placer l’étudiant au cœur de nos préoccupations.
Pour répondre à cette problématique, nous nous sommes réuni au mois de mars 2016 lors du 1er Séminaire Pédagogique Interne de l’IUT Lumière.
Les débats, confrontations, questionnements soulevés lors de ce séminaire ont permis d’apporter des pistes d’améliorations de nos pratiques pédagogiques.

Ce séminaire a permis l’élaboration d’un plan d’actions en cinq axes :
 
RELATIONS IUT-INSTITUTIONS DE FORMATION

Ce groupe de travail doit créer un cadre et contexte favorable aux échanges entres les acteurs de l’IUT Lumière, afin de créer et diffuser les connaissances. L’enjeu est d’appréhender le fonctionnement des institutions de formation afin d’adapter au mieux nos programmes. 

ÉVALUER AUTREMENT

L’évaluation des connaissances et des compétences est une question récurrente dans toute formation certifiante ou diplômante . Il s’agit de s’assurer que l’étudiant «connait» ou «sait faire» un certain nombre d’items définis à l’avance .
Le but de l’IUT Lumière est de faire réussir les étudiants, de les responsabiliser, qu’ils acquièrent la maîtrise des contenus, des connaissances et compétences.

COORDINATION PÉDAGOGIQUE

Pour améliorer nos pratiques pédagogiques il est primordiale de «travailler ensemble», de créer une synergie entre les acteurs de l’IUT Lumière. La coordination pédagogique est l’outil qui permettra à ce groupe de travail de répondre à cet enjeu.

PRATIQUES PÉDAGOGIQUES POUR UN PUBLIC EN ALTERNANCE

Ce groupe de travail a pour objectif d’identifier les pratiques et outils pédagogiques dominants à l’IUT Lumière, puis, de proposer des évolutions de nos méthodes d’enseignement au regard de la particularité de notre public (alternance) et des mutations qui touchent actuellement nos étudiants.

ACCOMPAGNEMENT DE L’ALTERNANT

L’enjeu est d’accompagner, guider nos étudiants-apprentis et les aider à créer de la continuité dans un dispositif, l’alternance, qui induit de fait une forme de discontinuité.